LABMEUP – DES EDTECH EFFICACES POUR TRANSFORMER L’APPRENTISSAGE

from 7 PM @ TheFamily Paris

Avec l’essor du numérique, les EdTech s’invitent dans les classes. Robotique, réalité virtuelle, MOOCs, adaptive learning… les supports sont nombreux et rivalisent d’ingéniosité.

Effet de mode ou véritable amélioration ?

Pour s’assurer de l’impact des technologies sur l’apprentissage, des chercheurs mènent des travaux appliqués et collaborent avec des entreprises pour créer des outils pédagogiques dont les effets sont prouvés.

Le 20 avril à 19h, BeyondLab vous propose de découvrir quatre projets EdTech conçus ou testés en laboratoire.

Qu’ils soient plutôt Ed ou plutôt Tech, les chercheurs qui en sont à l’origine vous les présenteront puis feront appel à vous pour en faire de vrais outils utilisables en classe.

Enseignant, entrepreneur, chercheur, ingénieur ou un passionné curieux, venez créer avec eux les innovations pédagogiques qui amélioreront l’école de demain.

Buffet & cocktail inclus

 

Programme de la soirée


19h00: Ouverture

19h10 : Introduction “Le Ed devant le Tech : le rôle de la science pour un apprentissage réussi”

19h20 : Présentations des intervenants

19h45 : Tables rondes autour des différents intervenants

20h45 : Résumé des tables rondes

21h : Cocktail

Intervenants


Cassandra Potier-Watkins, ingénieure de recherche à NeuroSpin : Cassandra Potier Watkins travaille dans la recherche en sciences cognitives à l’Inserm-CEA. Dans son laboratoire de recherche dirigé par Stanislas Dehaene, à Neurospin, elle se consacre depuis plusieurs années au développement de pédagogies nouvelles sur tablettes. En ce moment, plus de 1 000 élèves en France testent ELAN, une application pour l’apprentissage de la lecture qu’elle a développé avec Manzalab, société experte en serious games. Elle est Team Leader d’une équipe participant dans le défi XPRIZE, un concours mondial pour la conception d’un solution logicielle open-source donnant aux enfants sans école un accès aux apprentissages fondamentaux: lecture, écriture et arithmétique.

Alice Latimier, laboratoire de Sciences Cognitives et de Psycholinguistique (ENS Ulm) : Lorsque l’on conçoit un support pédagogique, plusieurs questions se posent : comment espacer les phases d’apprentissage ? A quelle fréquence tester les connaissances ? Autant de questions auxquelles les sciences cognitives apportent des réponses et qu’il faut adapter en fonction du contexte. Dans le cadre de sa thèse, Alice Latimier collabore avec Didask, une startup edTech qui a conçu sa plateforme pédagogique sur la base de ces principes. Elle en perfectionne les différents paramètres et vérifie leur effet positif sur l’apprentissage pour proposer un outil à forte valeur éducative.

Marie Sacksick, en thèse CIFRE pour Paris 8 et Domoscio : Les outils numériques d’apprentissage permettent de récolter facilement une très grande quantité de données. Une fois analysée, celles ci fournissent des indicateurs qui donnent des informations à l’apprenant sur sa progression, à l’enseignant sur la manière dont il a conçu son cours, aux institutions sur la composition de leurs groupes de travail. Pour qu’ils soient compris, il faut qu’ils soient correctement présentés, et c’est sur ce point que travaille Marie Sacksick. Auprès de l’entreprise Domoscio, elle évalue les attentes des apprenants pour ensuite leur proposer une visualisation des données efficaces qui leur permettra ensuite d’améliorer leur apprentissage.

Vincent Forma, Laboratoire des Système Perceptif : annulé

CONTACT

Feel free to contact us:

En cours d’envoi
ou

Vous connecter avec vos identifiants

ou    

Vous avez oublié vos informations ?

ou

Create Account